Garoua : Le CHR et l’hôpital général améliorent l’offre des soins

0
48

Organisé en son sein, deux jour- nées portes ouvertes en août et en décembre. L’objectif était de « rapprocher l’hôpital des populations et briser les barrières financières souvent soulevées par les populations
», a fait savoir le Dr. Inna, Di- rectrice du Centre hospitalier régional de Garoua. Au terme de ces différentes opérations, des résultats engrangés sont satisfaisants. Plus de 200 pa- tients consultés en méde- cine générale, gynécologie et médecine spécialisée. La création du CHR de Garoua,
populations des soins de san- té de qualité et accessible à tous », s’est exprimé le Chef de l’État dans son discours à la nation, le 31 décembre
2017. Toujours fidèle à ses en- gagements, le président de la République démontre que la région du Nord occupe une place de choix dans son pro- gramme de société.
Une autre structure hospi- talière et pas des moindres, l’Hôpital général de Garoua. Premier du genre dans le septentrion, il est une valeur ajoutée à l’offre de santé. Une
Nigeria. Pôle d’excellence en neuroscience, l’Hôpital géné- ral de Garoua est bâti sur une superficie de deux hectares. Ouvert officiellement en oc- tobre 2022, il a déjà fait déjà ses preuves sur le terrain. « Près de 1500 patients enre- gistrés en neuroscience, plus d’une cinquantaine d’inter- vention chirurgicale du cer- veau et de la colonne verté- brale », chiffres communiqués par l’hôpital.
Evacuations sanitaires
L’Hôpital général de Garoua,
cale. « Le nouveau-né de sexe féminin est signe d’espoir et de vie », se réjouit Dr. Belle Figuim, Directeur de l’Hôpital général de Garoua. Le Came- roun est résolument engagé vers le développement de ses structures hospitalières. Le président de la République veut à travers les différents projets, construire des hôpi- taux à la pointe de la techno- logie et par ricochet, réduire les évacuations sanitaires vers l’Europe.

„ Ursule KEIMBA.

Leave a reply