Mvengue : Le CMA en attente d’une nouvelle morgue.

0
74

Malgré les travaux de réfection en cours du Centre médical d’arrondissement de Mvengue, cette formation hospitalière est confrontée à de nombreux problèmes au quotidien à l’instar de l’ancienne morgue qui nécessite une réfection ou tout au plus, la construction d’une nouvelle.

Malgré les travaux en cours dans cette formation sanitaire, il n’en demeure pas moins qu’elle soit confrontée à de nombreux problèmes au quotidien. Le tour effectué par le reporter du Quo- tidien Echos Santé dans la mati- née du mercredi 11 janvier 2023, a permis de toucher du doigt la triste réalité. Le problème ma-
Mvengue est la mise en service d’une nouvelle morgue. Celle qui existe semble rencontrer de sérieux problèmes. Notamment, celui lié au manque d’énergie électrique très intermittent et le manque d’énergie solaire. Il est donc crucial de la réhabiliter, ou pour le bien des populations, de la mise en service d’une nouvelle morgue.
Cependant, entre l’énergie élec- trique intermittente, le manque d’énergie solaire, le manque de personnel de santé, le plateau technique qui n’est pas assez équipé et la morgue qui est très souvent hors service à cause du manque d’énergie, le mal est profond au CMA de Mvengue. Même si les langues peinent à se délier face aux différentes ques- tions posées, l’accès aux soins de santé et la prise en charge des malades restent tout de même une utopie pour les malades et les populations. Au regard de ce qui précède et compte tenu de la pauvreté ambiante des popu-
aisément comprendre pourquoi elles s’adonnent à cœur joie à la pharmacopée traditionnelle. Malgré les campagnes de sen- sibilisations, elles semblent ne pas être satisfaites de l’accès aux soins et de la prise en charge au CMA de Mvengue. N’euent été les travaux en cours de réfec- tion de cette formation hospita- lière, celle-ci serait dans un état de délabrement et de vétusté inquiétant. La visite effectuée laisse découvrir un Centre médi- cal d’arrondissement en pleine réfection. Les chambres d’hos- pitalisation auront certainement fière allure et seront probable- ment équipées d’ici quelques se- maines. Nous avons pu voir des bâtiments qui ont été totalement réhabilités sous le regard bien- veillant du médecin-chef.
Prix abordables.
Une réhabilitation qui contribue- ra à coup sûr, à une bonne prise en charge des malades et des populations bien qu’elle ne va pas résoudre tous les problèmes.
précient l’effort fourni mais sou- haitent que l’accès aux soins de santé et la prise en charge soient améliorés. « Nous sommes contents de cette réhabilitation. Il faut dire simplement que nous pensons que les soins vont être de bonne qualité. Il ne faut pas seulement venir refaire les bâti- ments et après les populations commencent à souffrir », sou- haite un habitant de Mvengue. Un avis que partage la plupart des personnes rencontrées sur le terrain. « C’est une bonne chose. Mais, nous voulons quand même que le CMA revoie les prix. On dit que c’est moins cher. Mais, quand vous arrivez ici, vous êtes seulement étonnés des prix. Nous voulons des prix abor- dables ». Le personnel de santé du Centre médical d’arrondis- sement de Mvengue se dit être prêt à continuer à être à l’écoute des populations pour un accès aux soins efficace et une prise en charge efficiente.

„ Catherine Aimée BILOA

Leave a reply