Transformation structurelle : Le CMA d’Odza désormais hôpital de district.

0
127

L’institution hospitalière qui est passée de Centre médical d’arrondissement (CMA) à Hôpital de district
en 2022, apparaît comme un début de solution aux problèmes de santé des populations de cette localité.

L’hôpital de district d’Odza est situé dans l ’ a r rondissement de Yaoundé 4, sur la route de l’aéroport. Il est construit sur deux espaces
dont un bloc A et un Bloc B. C’est pratiquement le seul centre public aux environs des quartiers Ekoumdoum, Happy, Messamendongo et Nsimalen.
Le passage de cette structure à Hôpital de district (HD) vient répondre aux besoins primaires des populations de cette zone qui, jadis,
étaient contraints de se déplacer vers d’autres hôpitaux pour certains besoins. ‹‹ Nous sommes plus qu’heureux de ce changement de statut qui
est arrivé à point pour faciliter la vie aux populations d’Odza et répondre à leurs besoins de santé primaires. Avant, Nous étions obligés de nous
rendre à l’hôpital central ou dans les centres privés pour faire certains examens qui sont maintenant disponibles à l’hôpital de district d’Odza.
Ça nous facilite énormément la tâche d’autant plus qu’ils ont aussi une pharmacie au sein de l’hôpital qui vend des médicaments à des prix plus
abordable plus qu’en pharmacie ››, indique Maxime Bayile, riverain rencontré aux alentours de l’hôpital de district d’Odza.
Comme lui, plusieurs autres habitants de la zone ont manifesté leur satisfaction envers le ministère de la Santé publique. ‹‹ Il était vraiment
temps que le Minsanté se décide à faire du CMA d’Odza, un hôpital de district. C’est un hôpital qui est sur zone à forte trafic routier, d’un côté
il y a Mvan et d’un autre il y a l’aéroport international de Nsimalen. Il est maintenant possible pour des personnes victimes d’accident de circulation
grave de se faire soigner à l’HD parce qu’avant il n’y avait même pas d’ambulance. Ce qui suppose que passage d’une catégorie à autre doit
également se faire avec le plateau technique et tous les équipements propres à cette catégorie. C’est une décision louable qui heureux tous les habitants de ce secteur ››,
explique Olive Magbe, toute enthousiaste. À Aimé Mbumbe d’ajouter : ‹‹ c’est un acte dont les populations d’Odza sont fières. Vous imaginez traverser
toute la ville pour partir de l’autre côté faire un examen ou pour une urgence ? C’est extrêmement pénible et démoralisant surtout lorsque
tu sais que tu peux arriver à l’hôpital central, au général et tu n’as pas de place. Ici on sait au moins que le minimum est déjà là et qu’on n’a plus
besoin de paniquer pour des besoins primaires ››. Consultation prénatale Selon un personnel en service dans cet hôpital, il fait face à une forte fréquentation depuis
son passage de CMA à HD même si l’hôpital manque toujours de personnel au vu de l’affluence actuelle. ‹‹ Depuis que nous sommes là, nous avons constaté que les
habitants d’Odza aiment leur hôpital. Il n’offre pas toutes les attentes de la population mais au moins ce n’est plus comme avant. Toute population,
toute catégorie confondue fréquentent Centre. Le taux de fréquentation est assez élevé mais le personnel soignant est peu. Nous savons que la hiérarchie travaille
dans ce sens. Donc l’hôpital de district d’Odza a besoin d’une structure qui ‘’va avec sa population’’››, fait-il savoir. En effet l’HD d’Odza dispose
d’un service de vaccination, un service de maternité, un service de consultation prénatale, des prestations en dentisterie. On y trouve également
un service des urgences, un service de petite chirurgie, et un service de médecine général coordonné par le staff des médecins et une pharmacie au sein du
Centre et un laboratoire qui constitue le port étendard de l’hôpital.

„ Divine KANANYET

Leave a reply