Visite de l’Ambassadeur des États-Unis au Cameroun dans l’Adamaoua : Un symbole de coopération dynamique et multisectorielle

0
14

La visite de travail de trois jours effectuée par Son Excellence Christopher John Lamora, Ambassadeur des États-Unis au Cameroun, dans la région de l’Adamaoua s’est achevée le 12 mars 2024. Cette mission s’inscrivait dans le cadre du renforcement de la coopération bilatérale entre les deux pays, et a permis de mettre en lumière l’engagement concret des États-Unis à soutenir le développement du Cameroun dans divers domaines clés.

Un engagement tangible dans la lutte contre le VIH/SIDA

L’un des points forts de la visite a été la visite de l’Ambassadeur Lamora au Centre de Traitement Agréé (CTA) et au Centre d’excellence pédiatrique de l’Hôpital Régional de Ngaoundéré. Financés par le gouvernement américain à hauteur de 250 millions de francs CFA, ces centres contribuent de manière significative à l’amélioration de la prise en charge de plus de 4 500 personnes vivant avec le VIH, dont 274 enfants. L’Ambassadeur a également annoncé un financement supplémentaire de plus de 11 milliards de francs CFA pour la réalisation d’une enquête nationale sur le VIH au Cameroun, une initiative essentielle pour mieux comprendre l’épidémie et orienter les interventions futures.

Promouvoir l’éducation et la nutrition pour un avenir meilleur

L’Ambassadeur Lamora s’est ensuite rendu à l’école primaire Sainte Anne de Marza, l’une des écoles bénéficiaires du programme McGovern-Dole International Food for Education and Child Nutrition. Financé par le Département de l’agriculture des États-Unis à hauteur de 16 milliards de francs CFA, ce programme a fourni des repas complets à 180 000 élèves dans 240 écoles primaires des régions de l’Adamaoua, de l’Est, du Nord et du Nord-Ouest. Cette initiative a eu un impact positif sur l’alphabétisation, l’assiduité et les pratiques en matière de santé, de nutrition et d’alimentation des élèves, contribuant ainsi à leur développement holistique et à leur épanouissement.

Soutenir l’innovation pédagogique et l’excellence académique

L’Ambassadeur Lamora a également marqué sa visite par l’inauguration du Centre pour l’éducation transformative à l’Université de Ngaoundéré. Fruit d’un partenariat entre l’Université de Ngaoundéré et Ball State University aux États-Unis, ce centre vise à renforcer les compétences pédagogiques des enseignants, à améliorer la qualité des programmes et à promouvoir des approches d’apprentissage innovantes. L’Ambassade des États-Unis a apporté son soutien au Centre en lui offrant 10 ordinateurs et une subvention de plus de 15 millions de francs CFA pour la mise en œuvre d’ateliers pédagogiques. Cette initiative contribuera à la modernisation des pratiques d’enseignement et à l’amélioration de la qualité de l’éducation dans la région.

Un dialogue constructif avec les acteurs locaux

La visite de l’Ambassadeur Lamora s’est conclue par des rencontres avec des leaders religieux et de la société civile. Ces échanges ont permis de discuter du partenariat américano-camerounais et des défis auxquels la région de l’Adamaoua est confrontée. L’Ambassadeur a salué les efforts des leaders locaux pour la promotion des droits de l’homme, le développement communautaire et durable inclusif, et a réaffirmé l’engagement des États-Unis à soutenir leurs initiatives.

La visite de l’Ambassadeur Lamora dans l’Adamaoua a été un symbole fort de la coopération dynamique et multisectorielle entre les États-Unis et le Cameroun  Cette mission a permis de réaffirmer l’engagement des États-Unis à soutenir le développement du Cameroun dans les domaines clés de la santé, de l’éducation, de la formation et de la recherche. La collaboration entre les deux pays est appelée à se poursuivre et à se renforcer dans les années à venir, pour le bien-être et la prospérité du peuple camerounais.

Leave a reply