Lutte contre le paludisme : Dr David Walton face à la presse à Yaoundé

0
91

Le mardi 13 mars 2024, le Dr David Walton, coordonnateur américain de la lutte mondiale contre le paludisme, a tenu une conférence de presse au Cameroun. Cette rencontre s’est déroulée dans les locaux du Corps de la Paix Cameroun, à Yaoundé, afin de présenter l’initiative présidentielle des États-Unis contre le paludisme.

Le Programme américain de lutte contre le paludisme (PMI) intervient sur plusieurs volets dans la lutte contre cette maladie. Il soutient la stratégie sectorielle de santé, répond aux urgences et apporte une assistance humanitaire.

Depuis 2017, le PMI soutient le Cameroun dans la lutte contre le paludisme en fournissant une aide financière et technique essentielle. Grâce à cette assistance, le gouvernement camerounais peut mettre en place des interventions efficaces dans la lutte contre le paludisme.

Les résultats positifs de la collaboration avec le PMI

Lors de sa visite à l’hôpital de district de Soa et au programme élargi de vaccination le jeudi 07 mars dernier, le Dr David Walton s’est montré satisfait de l’engouement et de la réceptivité des populations ainsi que du professionnalisme du corps médical. Il a également profité de cette occasion pour présenter la situation vaccinale au Cameroun.

Selon le Dr Judith Hedje, présidente de l’initiative contre le paludisme (PMI), aucun problème majeur n’a été relevé lors des séances d’éducation organisées chaque semaine lors de la vaccination. Les préoccupations des mamans sont écoutées et les réponses fournies les rassurent. Bien que les outils ne soient pas une préoccupation, il reste important de rattraper le temps perdu. Le Cameroun a été le premier pays à mettre en place la vaccination après les pays pilotes. Le Dr Wrngo Mohamadu, spécialiste du programme paludisme, a également informé la presse sur le projet « SEMBE 1 » qui sera lancé le même jour à l’hôtel Hilton de Yaoundé.

Le rôle du PMI dans la lutte contre le paludisme

Le PMI est dirigé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et mis en œuvre en collaboration avec les Centres américains pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC). Ce programme accompagne le Cameroun dans ses progrès dans la lutte contre le paludisme.

Les actions essentielles soutenues par le PMI incluent la distribution de moustiquaires et de traitements préventifs pour les femmes enceintes. Grâce à cette collaboration, les systèmes de santé camerounais sont devenus plus résilients et plus de 115 500 agents de santé ont bénéficié de formations pour renforcer leurs capacités à lutter contre la maladie. Le PMI contribue également à la formation des agents de santé communautaire, à l’amélioration des chaînes d’approvisionnement, au suivi des données et au renforcement des politiques de santé.

Grâce à cette collaboration, le taux de mortalité infantile a diminué de manière significative et de nombreux autres progrès ont été réalisés, tels que l’augmentation du nombre de ménages bénéficiant d’au moins une moustiquaire.

L’ampleur de l’initiative du PMI

L’initiative du président des États-Unis contre le paludisme (PMI) soutient 24 pays partenaires en Afrique subsaharienne ainsi que trois programmes dans la région du grand Mékong en Asie du Sud-Est pour contrôler et éliminer le paludisme. Au Cameroun, le programme a investi plus de 90 milliards de francs CFA, permettant notamment la fourniture de 1,7 million de moustiquaires imprégnées, 6 millions de comprimés pour le traitement du paludisme, 3,9 millions de traitements préventifs pendant la grossesse, 6,1 millions de tests de diagnostic rapide et 47,1 millions de…

Il est également important de mentionner que l’agence est en train de localiser ses projets. Elle prévoit notamment d’octroyer directement 25% des financements aux partenaires locaux d’ici 2025 pour la mise en œuvre des activités. D’ici 2030, 50% des projets soutenus par l’agence seront mis en œuvre ou pilotés par des organisations du pays.

 

Par Lyse Davina Nguili

Leave a reply